La tendance accrue de la non-consommation d’alcool chez les adolescents : quel rôle les activités Internet ont-elles?

L’augmentation du nombre d’adolescents non potables est-elle liée à la consommation de plus de temps sur Internet?
L’augmentation du nombre d’adolescents non potables est-elle liée à la consommation de plus de temps sur Internet?

La consommation d’alcool chez les jeunes diminue dans de nombreux pays européens, souvent parallèlement à des tendances similaires en matière de consommation de drogues et de tabagisme. L’une des explications pour lesquelles nous voyons ces tendances est que les adolescents ne boivent pas d’alcool parce qu’ils passent plus de temps à l’intérieur sur Internet.

Des chercheurs suédois ont mené une étude, publiée dans l’European Journal of Mental Health, analysant si différentes activités Internet sont liées à la non-consommation dans un échantillon de 7089 adolescents suédois (15-16 ans).

Percentage of Young People non-drinking and internet activities
Percentage of young people not drinking and using the internet for more than 2 hours per day. Click here to view the original table.

L’étude a examiné des activités telles que le temps total consacré aux ordinateurs, l’utilisation des médias sociaux et les jeux informatiques, ainsi que les changements dans la consommation d’alcool de 2008 à 2012, et les différences entre les filles et les garçons.

Les résultats ont révélé une augmentation du nombre de jeunes qui ne boivent pas et une augmentation de l’utilisation d’Internet dans tous les types d’activités de 2008 à 2012.

D’autres modélisations bivariate ont montré :

  • L’observation totale de l’ordinateur a diminué la probabilité de ne pas boire chez les filles et les garçons
  • Les médias sociaux ont réduit la probabilité de ne pas boire chez les garçons et les filles
  • Les jeux informatiques ont augmenté la probabilité de ne pas boire chez les garçons et les filles

Ces résultats ne confirment pas l’idée que la baisse de la consommation d’alcool est liée à une utilisation totale accrue d’Internet. Cependant, ils suggèrent de jouer à des jeux informatiques est associée à une diminution de la consommation d’alcool. Les chercheurs suggèrent que la raison pour laquelle l’augmentation de la consommation des médias sociaux n’est pas liée à une baisse du comportement en matière de consommation d’alcool, c’est qu’il y a plus de références à l’alcool et de marketing sur ces sites. Ces résultats offrent une explication potentielle des tendances actuelles que nous voyons en Europe.

Citation
Larm, Peter, Jonas Raninen, Cecilia Åslund, Johan Svensson, and Kent W. Nilsson. "The increased trend of non-drinking alcohol among adolescents: what role do internet activities have?." European journal of public health 29, no. 1 (2018): 27-32.
Publication Date
Country
Suède