Partenaires internationaux du CNRC, Jour 1, volet 3, 13 h 30-15 h 00

Created by
Dr. Gregory Bunt and, Dr. Marc Potenza
Publication Date
Format
ISSUP Events

Présenté dans le cadre de l’événement Unir la communauté mondiale pour faire face au défi de la toxicomanie, en personne le 12 mai 2022

Présentations:

  • CBD pour le traitement des complications neuropsychiatriques de la COVID-19 et le rôle du médecin spécialiste de la toxicomanie - Dr Gregory Bunt
  • Dépendances comportementales - Dr Marc Potenza

Résumés:

  • CBD pour le traitement des complications neuropsychiatriques de la COVID-19 et le rôle du médecin spécialiste de la toxicomanie - Dr Gregory Bunt, M.D. FASAM, FISAM

Le monde est confronté à l’une des pandémies virales les plus dévastatrices de notre époque, où environ 215 millions de personnes ont été infectées par un nouveau virus corona, connu sous le nom de syndrome respiratoire aigu sévère cornonavirus-2 (SARS-Cov2), et plus de 4,8 millions de personnes sont mortes de la maladie induite par le virus corona (COVID-19).1 La pandémie de COVID-19 est responsable de pertes de vie sans précédent, les conséquences économiques, sociales et sanitaires, y compris le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), les maladies cardiovasculaires, la santé mentale, y compris l’anxiété, la dépression et les complications neurologiques comme les tremblements, les convulsions et les troubles de la conscience.2

Plus récemment, le groupe3 de Volkow a récemment signalé que les personnes atteintes de SUD courent un risque accru de contracter une infection par le SRAS-Cov2. Ils souffrent non seulement des conséquences sur la santé liées au SRAS-Cov2, y compris des effets « à long terme », mais aussi lorsqu’ils sont infectés par d’autres infections virales multiples, notamment le VIH et le VHC. Des efforts considérables sont en cours pour développer des vaccins préventifs et des traitements tels que le remdésivir, la dexaméthasone, le plasma convalescent et d’autres pour traiter la COVID-19, mais de nombreux patients « long-courriers » signalent des problèmes résiduels de santé mentale et d’autres problèmes après le rétablissement.4,5 Le cannabis et ses produits tels que le cannabidiol (CBD) sont annoncés pour le traitement des problèmes de santé mentale, de l’anxiété et de l’anxiété associés à la COVID-19. dépression, SSPT et troubles liés à la consommation de substances. Dans cette présentation, la Dre Khalsa discutera des effets de la COVID-19 sur la santé et de la question de savoir s’il existe suffisamment de preuves cliniques pour appuyer l’utilisation du cannabis ou des cannabinoïdes pour traiter les effets sur la santé liés à la COVID-196 et, si le temps le permet, la recherche actuelle sur le CBD pour traiter les troubles liés à la consommation de substances; et le Dr Bunt discutera du rôle des médecins spécialistes de la toxicomanie dans le traitement des patients atteints de SUDs qui demandent une ordonnance de cannabis ou de CBD pour l’un des effets de la COVID-19 sur la santé.

  • Dépendances comportementales - Dr Marc Potenza

Les limites des dépendances ont été débattues. Dans les années 1980, de nombreux experts considéraient que les dépendances étaient définies par la consommation compulsive de drogues. Dans les années 1990 et 2000, les chercheurs se sont demandé si les comportements non liés à la drogue (par exemple, le jeu) pouvaient constituer le centre des dépendances. Dans les années 2010, les principaux systèmes de nomenclature comprenaient des critères diagnostiques pour les troubles dus à des comportements addictifs, y compris le jeu et les troubles du jeu. Au cours des dernières années, un plus large éventail d’activités a été considéré comme potentiellement addictif, en particulier compte tenu des changements dans l’utilisation des technologies numériques pendant la pandémie de COVID-19. Méthodes et résultats: Un bref examen des dépendances comportementales sera présenté. Des modèles théoriques pour les dépendances comportementales et des données à l’appui de la population générale et d’échantillons cliniques seront présentés. Les implications en matière de prévention et de traitement seront discutées. Conclusions: Les dépendances comportementales constituent un groupe important de troubles psychiatriques. Les impacts des dépendances comportementales sur la santé publique sont considérables, et des efforts plus efficaces en matière de prévention, de traitement et de politique sont nécessaires pour répondre aux préoccupations liées aux dépendances comportementales.

Resource Language

English