Politique de taxation de l’alcool au Kirghizistan (2017)

Published by
World Health Organization Regional Office for Europe

L’augmentation du prix de l’alcool est l’une des mesures politiques les plus efficaces visant à réduire la consommation globale dans un pays et, par conséquent, à réduire le niveau de préjudice lié à l’alcool. La fiscalité est un moyen commun de contrôler le prix des boissons alcoolisées, et lorsqu’elle est ajustée en fonction de l’inflation, elle peut être une mesure efficace pour réduire les dommages tout en fournissant des revenus aux gouvernements.

Ce nouveau rapport décrit la politique de taxation de l’alcool au Kirghizistan entre 2006 et 2016, ainsi que son impact sur les recettes et les méfaits liés à l’alcool. La mise en œuvre de politiques solides au cours de la période 2012-2014 a réduit l’abordabilité de l’alcool et entraîné une baisse du taux de roulement et de consommation d’alcool et des méfaits liés à l’alcool. Bien que les politiques fiscales au Kirghizistan semblent avoir eu un impact positif, les hausses d’impôts devraient s’accompagner des efforts du gouvernement pour contrôler la production, la vente et la consommation d’alcool illicite.

Attachments

Fichier attaché Taille
Alcohol taxation policy in Kyrgyzstan 2017.pdf 2.52 Mo