Santé mentale et sevrage tabagique

Les taux de tabagisme chez les personnes atteintes d’un problème de santé mentale sont significativement plus élevés que dans la population générale.

La recherche a également révélé que les personnes ayant des problèmes de santé mentale qui fument sont plus susceptibles de fumer beaucoup et d’extraire plus de nicotine de chaque cigarette comparativement aux personnes qui fument et qui n’ont pas de maladie mentale.

L’objectif de cette étude était d’examiner s’il existe des différences entre l’état de santé mentale dans :

i) les déclencheurs des tentatives d’abandon,

ii) l’utilisation d’un soutien fondé sur des données probantes

iii) et quitter le succès.

Les chercheurs ont analysé les données autodéclarées recueillies au moyen d’enquêtes mensuelles auprès des ménages représentatifs d’échantillons représentatifs de la population d’adultes en Angleterre.

Voici quelques-unes des principales conclusions de l’étude :

  • Les trois déclencheurs les plus fréquemment signalés pour les personnes qui décident d’arrêter de fumer étaient « des préoccupations au sujet de la santé future », des « problèmes de santé que j’avais à l’époque » et « une décision selon laquelle fumer était trop cher ».
  • Les personnes qui ont signalé des problèmes de santé mentale étaient plus susceptibles de choisir des « problèmes de santé que j’avais à l’époque » comme raison de tenter d’arrêter de fumer.
  • Les fumeurs ayant des problèmes de santé mentale étaient plus susceptibles d’avoir eu recours à un soutien fondé sur des données probantes sous forme de médicaments d’ordonnance ou de soutien comportemental.
  • Le soutien le plus populaire utilisé était non fondé sur des données probantes, suivi par les cigarettes électroniques.
  • Les cigarettes électroniques étaient liées à un succès accru et étaient utilisées de la même façon par les personnes ayant ou non des problèmes de santé mentale.

Ces résultats peuvent être utilisés pour aider à adapter les interventions qui répondent aux besoins des personnes ayant des problèmes de santé mentale qui veulent du soutien pour cesser de fumer. Les praticiens devraient utiliser les commentaires pour guider leur planification et leurs réponses.

Citation
Brose, L.S., Brown, J. & McNeill, A. Mental health and smoking cessation—a population survey in England. BMC Med 18, 161 (2020). https://doi.org/10.1186/s12916-020-01617-7