Déclaration de consensus international pour le dépistage, le diagnostic et le traitement des adolescents atteints de troubles concomitants du déficit de l’attention/hyperactivité et des troubles liés à la consommation de substances

Cette déclaration de consensus international peut être utilisée par les cliniciens et les patients ensemble dans un processus de prise de décision partagé pour sélectionner les meilleures interventions et pour atteindre des résultats optimaux chez les patients adolescents atteints de TDAH et de SUD concomitants.

Contexte : Le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDAH) chez l’enfant est un facteur de risque d’abus de substances et de troubles liés à la consommation de substances (SUD) à l’adolescence et (au début) de l’âge adulte. Le TDAH et le SUD se produisent également fréquemment chez les adolescents à la recherche d’un traitement, ce qui complique le diagnostic et le traitement et est associé à de mauvais résultats de traitement. La recherche sur l’effet du traitement du TDAH chez l’enfant sur la prévention de l’adolescence SUD n’est pas concluante, et les études sur le diagnostic et le traitement des adolescents atteints de TDAH et sud sont rares. Par conséquent, les preuves disponibles ne sont généralement pas suffisantes pour justifier des recommandations de traitement solides.

Objectif: L’objectif de l’étude était d’obtenir une déclaration consensuelle basée sur une combinaison de données scientifiques et d’expérience clinique.

Méthode: Une étude Delphi modifiée pour parvenir à un consensus basé sur la combinaison de données scientifiques et d’expérience clinique avec un groupe multidisciplinaire de 55 experts de 17 pays. Les experts ont été invités à évaluer un ensemble de déclarations sur l’effet du traitement du TDAH infantile sur l’adolescence SUD et sur le dépistage, le diagnostic et le traitement des adolescents atteints de TDAH comorbid et SUD.

Résultats: Après 3 cycles itératifs de notation et d’adaptation de 37 énoncés, un consensus a été atteint sur 36 de ces énoncés représentant 6 domaines : général (n = 4), risque de développer SUD(n = 3), dépistage et diagnostic (n = 7), traitement psychosocial(n = 5), traitement pharmacologique (n = 11) et traitements complémentaires (n = 7). Le dépistage de routine est recommandé pour le TDAH chez les patients adolescents dans le traitement de toxicomanie et pour sud chez les patients adolescents atteints de TDAH dans les milieux de soins de santé mentale. Les stimulants à action prolongée sont recommandés comme traitement de première ligne du TDAH chez les adolescents atteints de TDAH et d’SUD concomitants, et la pharmacothérapie devrait de préférence être intégrée dans le traitement psychosocial. La seule déclaration restante sans consensus concernait l’exigence d’abstinence avant de commencer le traitement pharmacologique chez les adolescents atteints de TDAH et de SUD concomitant. Contrairement à la majorité, certains experts ont exigé l’abstinence complète avant de commencer n’importe quel traitement pharmacologique, certains étaient contre l’utilisation de stimulants dans le traitement de ces patients (indépendamment de l’abstinence), tandis que certains étaient contre l’utilisation alternative du bupropion. ]

Citation
Özgen H, Spijkerman R, Noack M, Holtmann M, Schellekens A, S, A, van de Glind G, Banaschewski T, Barta C, Begeman A, Casas M, Crunelle C, L, Daigre Blanco C, Dalsgaard S, Demetrovics Z, den Boer J, Dom G, Eapen V, Faraone S, V, Franck J, González R, A, Grau-López L, Groenman A, P, Hemphälä M, Icick R, Johnson B, Kaess M, Kapitány-Fövény M, Kasinathan J, G, Kaye S, S, Kiefer F, Konstenius M, Levin F, R, Luderer M, Martinotti G, Matthys F, I, A, Meszaros G, Moggi F, Munasur-Naidoo A, P, Post M, Rabinovitz S, Ramos-Quiroga J, A, Sala R, Shafi A, Slobodin O, Staal W, G, Thomasius R, Truter I, van Kernebeek M, W, Velez-Pastrana M, C, Vollstädt-Klein S, Vorspan F, Young J, T, Yule A, van den Brink W, Hendriks V: International Consensus Statement for the Screening, Diagnosis, and Treatment of Adolescents with Concurrent Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder and Substance Use Disorder. Eur Addict Res 2020;26:223-232. doi: 10.1159/000508385
Publication Date
Research Language

Anglais

Themes
Tags (Keywords)